Cet été : évadez-vous !!

Petite sélection de livres pour l'été.

Certains d’entre nous n’auront pas la chance de partir en vacances cet été, mais rassurez-vous, je connais une activité offrant une possibilité infinie d’évasion : la lecture !

Elle peut être tout à la fois : un moment de rêverie et de voyage, un moment d’émotions, d’apprentissage et de découvertes ou encore de frissons.

Alors, que l’on ait la chance ou non de partir en vacances : on fait le plein de livres cet été !

Pour que votre budget lecture reste doux, optez pour un petit tour à la bibliothèque de votre commune ou pour les livres en format poche : plus pratiques et moins onéreux. J'ai d'ailleurs pris soin de sélectionner majoritairement des ouvrages disponibles dans ce format.

ENVIE DE FRISSONNER DE TERREUR MALGRE LA TORPEUR ESTIVALE ?

La trilogie de Chelsea Cain : « Au cœur du mal », « L’étreinte du mal » et « Les héritiers du Mal » : Suivez l’histoire d’un couple improbable, composé d’une femme fatale (accessoirement tueuse en série) et d’un flic torturé, en charge de la traquer, mais dangereusement attiré ! Une histoire palpitante et diabolique qui vous plongera au cœur du Mal….

Les 2 tomes de DONATO CARRISI :» « Le chuchoteur » et « L’écorchée : Mon coup de cœur ! Une vraie découverte et un moment de lecture exceptionnel pour les amateurs de thrillers. Je ferai prochainement un billet sur ces deux titres mais en attendant lisez-les les yeux fermés : une écriture incisive et efficace, de nombreux rebondissements et une fin en forme de feux d’artifice : impossible à lâcher, vous êtes assuré de passer un excellent moment !

ENVIE D’HISTOIRE ET SOIF D’APPRENDRE ?

P. DUHAMEL et J. SANTAMARIA : « L’Elysée, coulisses et secrets » : l’histoire incroyable du palais présidentiel et de ses occupants par le biais d’anecdotes croustillantes, terrifiantes, drôles ou incroyables et parfois tout à la fois ! Le genre de livre qui réconciliera les plus récalcitrants d’entre vous avec l’Histoire : un livre agréable, efficace et incroyablement instructif.

Les deux tomes de Diane DUCRET : « Femmes de dictateurs » une plongée exceptionnelle et dérangeante dans la vie intime des dictateurs de notre époque. Extrêmement documenté ce livre n’en est pas moins digeste. On découvre, au travers d’anecdotes incroyables et croustillantes, la vie amoureuse des dictateurs de notre Temps. « Elles s’appellent Inessa, Clara, Nadia, Magda, Felismina, Jiang Qing, Elena, Catherine… Ils s’appellent Lénine, Mussolini, Staline, Hitler, Salazar, Mao, Ceausescu, Bokassa. Qu’elles soient filles de noce ou grandes bourgeoises intellectuelles, simple passade ou amour passionné, ils les violentent et les adulent, mais se tournent invariablement vers elles. Epouses, compagnes, égéries, admiratrices, elles ont en commun d’être à la fois triomphantes, trompées et sacrifiées. A leurs hommes cruels, violents et tyranniques, elles font croire qu’ils sont beaux, charmeurs, tout-puissants. Car la sexualité est l’un des ressorts du pouvoir absolu, et les dictateurs ont besoin d’enrôler les femmes dans leur entreprise de domination. Elles dirigent parfois dans l’ombre, sous l’égide de leur Pygmalion qu’elles accompagnent jusque dans la mort. »

F .FORESTIER « JFK les derniers jours » Passionnée par l’histoire du clan Kennedy et par le destin terrifiant et exceptionnel de cette famille, j’ai lu un nombre certain de livres traitant du sujet ! Celui-ci résume assez bien les éléments les plus connus et vous donnera envie de creuser le destin exceptionnel de cet homme. « Dallas, le 22 novembre 1963. John Fitzgerald Kennedy est abattu à 12h30, devant des millions de téléspectateurs. Le polar du siècle vient de commencer, avec ses politiciens douteux, ses truands cyniques, ses flics fiévreux, ses millionnaires pleins de haine, ses crapules d’extrême-droite, ses gardes du corps inertes, ses voyous des bas-fonds, ses faux coupables, ses fous et ses justes. De l’arrivée à Dallas à l’enterrement de JFK à Washington, c’est le dernier jour qui est raconté. Il n’y a rien à prouver ou à démontrer, aucun couteau à affûter, nul argument à effiler, personne à convaincre. Ce livre n’est pas une enquête sur un complot. Ni un roman. Ni une fresque littéraire sur un drame resté dans l’histoire. C’est tout cela à la fois. »

ENVIE DE VIBRER FACE AU DESTIN DE NOS CONTEMPORAINS ?

L’unique et géniale biographie de Steve Jobs écrite par Walter ISAACSON : le destin d’un génie. Le destin incroyable du fondateur d’Apple et de toute une technologie moderne. Une biographie sans fard et sans complaisance qui démontre tout autant le génie de ce visionnaire exceptionnel que le caractère exécrable, tyrannique et sans concession de l’homme avec ses collaborateurs et son entourage. L’épopée d’une époque et une vraie leçon sur le management, la vision et le leadership ! Une référence !

Ingrid BETANCOURT « Même le silence a une fin » Un livre poignant ou l’on découvre la lutte d’une femme kidnappée par les FARC pour sa survie, ses convictions et ses enfants. Une femme au mental d’acier, touchée par la grâce. Un courage hors norme allié à une plume digne d’un véritable écrivain. A lire IMPERATIVEMENT

« Le 23 février 2002, Ingrid Betancourt est enlevée par les FARC. Un calvaire commence, qui prendra fin six ans et demi plus tard, le 2 juillet 2008.Ingrid Betancourt décrit avec précision sa captivité aux mains des FARC. Ingrid Betancourt nous plonge dans la vie quotidienne de la jungle, rendant presque palpables l’attente et l’angoisse, décrivant de façon très nuancée ses geôliers, qui pour la plupart ont l’âge de ses propres enfants. Elle raconte les évasions ratées, les humiliations permanentes dues à la promiscuité et à la cruauté de certains gardes ou commandants de camps successifs, les conditions de vie épouvantables, la fuite permanente, les malaises et les maladies, les périodes de découragement. Il y a aussi des moments inattendus de joie (la confection de ceintures tressées en fil de nylon, la broderie, la lecture de la Bible ou de Harry Potter, le gâteau confectionné pour la date d’anniversaire de la fille d’Ingrid…) et puis des amitiés fortes qui contre toute attente naissent dans ce monde cruel. Le lecteur est introduit dans l’intimité de ce petit monde en loques, errant sous les pluies diluviennes dans une jungle peuplée d’insectes monstrueux, ravagée par les maladies, où les humains sont placés dans un redoutable face à face avec eux-mêmes, leurs faiblesses, leurs mesquineries, leurs terreurs, mais aussi leurs convictions et leurs espoirs. Une amitié très forte liera Ingrid à Lucho, l’un de ses codétenus, avec qui elle s’évadera : cinq jours hallucinants dans une forêt sans fin, avant d’être repris par des geôliers qui ne tarderont pas à se transformer en bourreaux. Cercle après cercle, nous sommes conviés à un voyage infernal où l’humanité pourrait se perdre, et où elle puise au contraire les raisons essentielles de s’affirmer. Même le silence a une fin restera sans doute comme un des grands textes de la littérature concentrationnaire. Il ne s’agit pas simplement d’un récit-choc, mais d’un vrai livre, profond et beau. Il décrit une aventure humaine qui reste palpitante malgré son caractère atroce, et un itinéraire spirituel qui force le respect. »

Bonnes vacances et surtout bonne lecture !

Mots-clés :

Messages
Messages récents
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page
Rejoignez-moi
  • Twitter Basic Black
  • LinkedIn Black Round